Déficit foncier : Pourquoi faut il en faire ?

  • Vous souhaitez défiscaliser des revenus fonciers provenant de précédents investissements immobiliers qui, avec un taux marginal d’imposition de 30% par exemple, se retrouvent taxés à plus de 45% avec la CSG CRDS.
  • Vous souhaitez vous constituer un capital en utilisant des économies d'impôt dont vous pouvez bénéficier pour compléter votre propre effort d'épargne et les revenus d’une location pour financer l'acquisition d'un bien.
  • Vous préférez investir dans l’Ancien plutôt que dans le Neuf car la localisation en centre ville d’un bien est un gage d’une plus grande facilité pour la mise en location ainsi que pour la revente.
  • Vous avez reçu des parts d’une SCI familiale ou investi dans un portefeuille important de SCPI, qui génèrent des résultats fonciers nets positifs qui sont aujourd’hui sensiblement imposés, ce qui obère fortement leur rentabilité.

AVANTAGES

  • Vous déduisez tout ou partie des travaux de vos revenus fonciers et en effaçant ainsi jusqu’à 100% de vos revenus fonciers de l’année vous réalisez une économie fiscale importante en impôt sur le revenu et en CSG CRDS.
  • Le solde des travaux non imputés sur les revenus est reportable pendant 10 ans et défiscalisera vos futurs revenus, générant de nouvelles économies fiscales sur le revenu et / ou les revenus fonciers et sur la CSG CRDS.
  • De plus, l’année ou les années des travaux, vous pouvez déduire 10.700 € sur vos revenus non fonciers et réaliser une économie fiscale complémentaire.
  • En réalisant des travaux importants vous contribuez à la modernisation du parc locatif détenu par des particuliers et vous augmentez son potentiel locatif et sa valeur de revente.

MODALITÉS

  • Seul ou dans le cadre d'une association de copropriétaires, une ASL ou une AFUL vous participez financièrement à la réhabilitation d'un bien immobilier Ancien. Le décaissement des travaux dans l’année fiscale crée la déduction fiscale.
  • Si cette campagne de travaux nécessite un permis de construire (la rénovation des parties communes extérieures par exemple) ceci vous permet de bénéficier d’une garantie décennale et d’une mise aux normes (RT 2005) du bien.
  • Vous vous engagez à louer et donc à détenir les biens pendant 3 ans pour conserver les avantages